Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pr!nCeSs_Actuality88"

Pr!nCeSs_Actuality88 Bienvenue sur la toile, bienvenue sur mon blog, dans mon univers de connaissances et d’actu’ ! Un blog que vous recherchiez depuis des lustres ; un blog abordant plusieurs thématiques afin de mettre « à jour votre esprit ». Un blog qui mérite d’être connu et reconnu ! Suivez-le, savourez-le… les chemins de l’actualité, je tiens à les arpenter avec vous ! Journaliste, je le suis et je le resterai toujours. Je n'ai pas fait d'études mais pourtant, j'y arrive. Comme on dit : « J'suis autodidacte. » Fière de vous présenter ce que je fais et ce que j'aime faire. Donc j'ai une seule recommandation à vous faire : « Partagez autour de vous mon blog, afin d'accroitre ma notoriété pour être … Je le répète encore une fois, connue ; car une personne malentendante, qui persiste dans le domaine du journalisme n'est pas facile. Mon envie est grande de partager avec vous mes connaissances, ma culture - Je partage avec vous de nombreux d'articles qui pourraient vous intéresser. Pour celles et ceux qui désirent que je rédige un article vous concernant, je suis disponible H 24. N'hésitez pas à me contacter… et un grand merci pour votre soutien de tous les instants. Sur ce, je vous laisse admirer mon blog : Rédactrice : Pr!nCeSs_Actu88

Mais qui a inventé la "Langue des Signes Française...?" ...

Publié le 16 Mars 2021 par Spin'Média

Mais qui a inventé la "Langue des Signes Française...?" ...

L’Abbé de l’Epée … Professeur de Langue des Signes Française dans l’Antan…

L’Abbé de l’Epée, inventeur de la « langue des Signes Française », et des établissements pour sourds-muets, tout au long de sa carrière, il fut Professeur Bénévole en LSF afin de permettre davantage aux sourds d'autonome et apprendre à vivre avec une surdité quelconque.

Voici sa biographie :

 

« Charles-Michel de l’Epée » nommé plus précisément « L’Abbé de L’Epée » naît « Charles Michel Lespée », il vit le jour le 24 novembre 1712 à Versailles et décéda le 23 décembre 1789 à Paris, il était prêtre, puis avocat et enfin, pour terminer ses vieux jours, il exerça comme métier « Professeur bénévole en Langue des Signes Françaises ».

Il fût le fils de Charles-François de l’Epée et de Françoise Marguerite Varignon. Il a été baptisé le 26 novembre 1712 à l’Eglise de Notre-Dame de Versailles.

Son père était à l’époque « architecte expert des bâtiments du Roi Louis XIV », il souhaitait que son fils Charles-Michel de L’Epée devient son successeur. Il travaillait dans le temps comme avocat puis il fit une rencontre : celle de deux sœurs jumelles discutant en Langue des Signes Française, et c’est de là, d’où vient la vocation d’être et débuta sa carrière de « Professeur bénévole LSF ».

Il enseigna depuis sa création, 30 élèves, et leur apprenais à être autonome, notamment la Langue des Signes Françaises.

Il créa des établissements destinés aux sourds-muets afin qu’il puisse accroître leurs connaissances en Langue des Signes Françaises, puis suivre des cours avec des professionnels.

Le 23 décembre 1789, malgré son métier, il devenait pauvre et infirme, dans l'impossibilité de venir en aide aux jeunes sourds, il meurt à l'âge de 77 ans, son corps sera enterré à l'Eglise Saint-Roch.

 

Voici l’histoire du film concernant l’Abbé de l’Epée :

Résumé du film "l'Enfant du Secret".

 

Lors de l'anniversaire de la petite "Justine" fille de Madame de Solar, un enfant agité et produisait des cris étranges, sa maman le remarqua et qui n'a pas hésité à le jetait dans un endroit pensant que personne ne pourrait le retrouvait.

 

Perdu, dans un parc rempli de forêts ; retrouvé quelques jours plus tard, et est accueilli par l'Abbé de l'Epée qui le baptise "Joseph" remarqua son handicap et se jette à lui pour lui apprendre la langue des Signes Française (LSF), Joseph apprenait très vite, l'Abbé de l'Epée se sent puissant et travaille dur avec Joseph. Avec l'aide de sa sœur, il décida de découvrir la lourdeur du secret de Joseph qui reste réservé. (Langue des Signes Française)

Depuis peu de temps, L'Abbé de l'Epée avait pour obsession d'en savoir un peu plus pour cet abandon, rejeté par sa famille. Il décide de faire punir sa famille pour "abandon" afin de restaurer Joseph de lui restituer sa véritable identité.

 

(Ce film m'a beaucoup ému, touché, et outré par l'attitude de la maman de Joseph, mais il y a un bien une chose qui m'a touché dans les paroles de l'Abée de l'Epée lors d'un tribunal "Vous êtes encore plus sourde que Joseph), alors qu'elle était d'une personne sans aucun souci auditif.

 

 

À la fin du 18e siècle, l’abbé de l’Épée se bat pour rétablir dans ses droits un jeune sourd et muet abandonné par sa mère… et ouvre les yeux de ceux qui n’entendent qu’avec les oreilles. D’une histoire vraie, Alicia Alonso et Patrick Laurent (scénario), Serge Meynard (réalisation), ont fait une fable romanesque sur le langage secret des âmes.

 

Qu’est-ce que c’est « La langue des Signes Françaises » :

La Langue des Signes Françaises, est utilisée par des gestes naturels en ce qui concerne les sourds-muets afin qu’ils puissent communiquer entre eux.

Un grand nombre des signes sont communs pour sourds/entendant notamment « Le pouce sur la bouche est là pour dire chut ou il ne faut pas le répéter… Egalement d’autres mots comme vient ici, avoir peur…

Il ne faut surtout pas oublier, que lorsque nous nous rendons dans un autre pays, la Langue des Signes n’est pas la même tous les langues orales comme l’Anglais, l’Arabe, l’Allemand.

 

Qu’est-ce que c’est la « Surdité » ?

La surdité est une perte de % de déficient auditifs qui empêche d’entendre des sons, des conversations…etc. Celles et ceux qui sont touchés aux deux oreilles, nous appellerons cela surdité bilatérale, en revanche ceux qui touche à une oreille, nous nommerons cela surdité unilatérale. Porter des sonotones facilite l’entente.

Il apparait soit à la naissance, soit à une maladie chronique comme la « méningite » il peut également toucher les personnes âgées.

Cela peut toucher encore une personne sur 10 en France. 1 Personne de moins de 25 ans et une personne sur 3 concernant les « personnes âgées ». On compte parmi nous, 300 000 sourds en France.

Pour connaitre votre décibel et à quelles fréquences vous êtes :

  • Surdité légère : entre 20 à 40 db
  • Surdité moyenne : entre 41 à 70 db
  • Surdité sévère : entre 71 à 95 db         
  • Surdité profonde : plus de 95 db

 

 

L'Institut National des jeunes Sourds de Metz, crée en 1875, accueille chaque année (3 à 20 ans) des personnes aux déficients auditifs, et dysphasiques, un handicap de troubles de compréhension oral/écrit) afin qu'il puisse, en fonction de leurs méthodes pédagogiques, sociaux et thérapeutiques d'obtenir un diplôme et une réinsertion dans le monde du travail selon leurs motivations face aux difficultés de communication envers les personnes entendant.

 

L'Institut National des jeunes sourds comportent plusieurs foyers de diverses tranches d'âges, et selon leurs étapes d'études (maternelle, primaires, collèges et lycée), il y a également des éducateurs spécialisés, des professeurs, des services médicaux, un suivi psychologique, etc.

Pour les internes, ils disposent une chambre individuelle.

Souvent, les éducateurs leurs proposent des visites guidées, des loisirs, des activités qu'ils souhaitent y pratiquer.

Depuis peu de temps, ils ont mis en place une réunion chaque semaine afin de s’exprimer leurs ressentis, leurs idées, leurs projets également. Et surtout partager des moments de convivialité envers tous.

 

L'Institut National des jeunes Sourds peut vous proposer des accompagnements thérapeutiques, sociaux afin que ces personnes aux déficients auditifs à mieux se comporter face aux difficultés probablement de rencontrer des conflits de compréhension oral/écrit!

Ils peuvent vous aider également à vous accompagner dans tout votre démarche selon votre souhait ou vos objectifs après les études.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Témoignage de « Leila » :

Elle se prénomme « Leila », âgée de 35 ans, née à Strasbourg, métisse, (marocaine-Française), sourde-muette depuis l’âge de 16 mois suite à une méningite foudroyante. Les parents n’ont pas eu le choix de la sauver, prendre ses traitements au lieu d’une mort subite.

Dès l’âge de 6 ans, elle fait sa rentrée scolaire à l’Institut National des Jeunes Sourds » à Metz, d’où vient l’apprentissage de « La Langue des Signes ».

Elle apprend la langue française oralement grâce à des séances d’orthophoniste.

Depuis 2016, elle travaille dans un hypermarché comme caissière, plus vite, elle s’intègre, plus vite elle trouve ses repères malgré son handicap.

Ses collègues et ses proches l’apprécient énormément. Douce, attentionnée, à l’écoute. C’est rare pour une personne atteinte d’un handicap sévère, (sourds-muets).

Commentaire :

Courage. Ambitieuse. Battante. Elle l’est !

Une personne avec des belles qualités ainsi ses belles valeurs et principes de la vie de tous les jours. Une personne avec pleine de joie, de bonheur mais avec beaucoup de courage pour affronter le monde des entendant.

Courage !

 

 

La rédaction : Chid'Z_Pro

Commenter cet article