Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pr!nCeSs_Actuality88"

Pr!nCeSs_Actuality88 Bienvenue sur la toile, bienvenue sur mon blog, dans mon univers de connaissances et d’actu’ ! Un blog que vous recherchiez depuis des lustres ; un blog abordant plusieurs thématiques afin de mettre « à jour votre esprit ». Un blog qui mérite d’être connu et reconnu ! Suivez-le, savourez-le… les chemins de l’actualité, je tiens à les arpenter avec vous ! Journaliste, je le suis et je le resterai toujours. Je n'ai pas fait d'études mais pourtant, j'y arrive. Comme on dit : « J'suis autodidacte. » Fière de vous présenter ce que je fais et ce que j'aime faire. Donc j'ai une seule recommandation à vous faire : « Partagez autour de vous mon blog, afin d'accroitre ma notoriété pour être … Je le répète encore une fois, connue ; car une personne malentendante, qui persiste dans le domaine du journalisme n'est pas facile. Mon envie est grande de partager avec vous mes connaissances, ma culture - Je partage avec vous de nombreux d'articles qui pourraient vous intéresser. Pour celles et ceux qui désirent que je rédige un article vous concernant, je suis disponible H 24. N'hésitez pas à me contacter… et un grand merci pour votre soutien de tous les instants. Sur ce, je vous laisse admirer mon blog : Rédactrice : Pr!nCeSs_Actu88

AlySha Sy : Une enfance bouleversée

Publié le 14 Septembre 2021 par AlySha_Sy

AlySha Sy : Une enfance bouleversée

AlySha Sy : Une enfance bouleversée

AlySha Sy, victime de harcèlement scolaire, a tout quitté pour mieux se reconstruire et retrouver une sérénité auprès de sa famille et son mari attentionné pour une vie bien meilleure, loin des personnes malintentionnées. Aujourd’hui, elle raconte :

Voici son témoignage

AlySha Sy voit le jour le 22 novembre 1984 à Épinal (Vosges), dans un quartier dit « sensible », nommé « rue Du Parc ».
Ses parents sont immigrés, d’origine Algérienne (Constantine et M’Sirda Fouaga (près de la frontière du Maroc).
A l’âge de 3 ans, AlySha Sy est victime d’un accident, un camion la heurte. Son bassin est fracturé ; ce qui lui a valu une hospitalisation de 3 semainse alitée à l’hôpital puis 3 semaines au domicile de ses parents.
Après ce terrible accident, elle se remet tout doucement pour une rentrée scolaire à l’école Champy. L’institutrice constate alors une anomalie (la surdité). Elle décide d’en parler à ses parents afin de la diriger auprès d’un spécialiste. Verdict : elle porte déjà des appareils auditifs à cet âge. Il a fallu du temps pour trouver une école adaptée à son handicap. Ce sera l’école de la rue de Nancy où une classe est spécialisée pour les personnes atteintes d’une surdité moyenne ou sévère.
Durant sa scolarité, elle apprend la langue des Signes Française ; qui permet de mieux communiquer avec d’autres personnes atteintes de ce handicap.
Elle eut un « coup de foudre amical », Yo était devenu son meilleur ami, un frère pour elle, ils grandissent ensemble. Ils se confient, ils s’amusent, et même parfois, ils trouvaient un moyen pour mieux arnaquer d’autres jeunes de leurs âges.
Fin de CM2, ces jeunes apprennent par leur institutrice qu’ils devront être scolarisés dans une école spécialisée pour sourds-malentendants à plus de 100 km d’Épinal ; la ville dans laquelle, ils grandiront est en Lorraine, plus précisément dans la ville de Metz (Moselle).
Septembre 1996 : la rentrée scolaire est prévue le 3 septembre, AlySha est timide, réservée. Ne sachant pas communiquer, elle se sent abandonnée par sa famille. Le seul repéré, c’est son meilleur ami, Yo !
A cette période, elle fait une rencontre au mauvais moment. Sérieuse, timide, fragile, elle aimait l’école. Elle recevait de bonnes notes, plusieurs professeurs étaient satisfaits d’AlySha Sy, qui continua à travailler encore plus afin d’arriver à de bons résultats pour accéder a de longues études, son rêve le plus cher, c’était de devenir ingénieur en information.
Mais tout cela ne se passe pas comme elle imaginait : le pire l’attendait !
Pour connaitre son histoire, je vous poste ce lien ci-dessous, un témoignage poignant :
Cette histoire est inspirée de faits réels ; j’encourage toutes personnes à se tourner vers un psy, ou à des proches de confiance. Etre victime de harcèlement moral et scolaire n’est pas anodin, au contraire, cela touche beaucoup de personnes vulnérables. Soyez fort ! Et parlez-en …
Après cette longue maladie, AlySha Sy a su rester forte depuis le décès de son papa en 2012. Une disparition suivie par d’autres, de personnes chères, et qui l’ont appris les valeurs de la vie, les principes, elles lui ont appris l’amour d’une famille, la relation avec tous dans le respect, bien-sûr ! Ces trois personnes  resteront à jamais graver dans sa mémoire !
Puis, AlySha Sy, s’éloigne petit à petit de ses amis proches pour se consacrer à sa passion qu’est le journalisme, la lecture et le sport ! Sa passion qui prend de l’ampleur, c’est passer des nuits blanches à écrire, à lire, à s’instruire…
Depuis 2002, AlySha Sy découvre « Skyblog » par l’intermédiaire de son amie d’enfance, elle décide finalement decréer une page afin de raconter des histoires drôles. Ce blog a connu une notoriété ; malgré la jalousie de certaines personnes. Si bien qu’AlySha Sy supprime définitivement la page pour ne pas créer des conflits entre amis.
AlySha Sy ne donne plus de signe de vie pendant quelques années afin qu’elle puisse se reconstruire petit à petit, se souvenant de son passé et des conflits initiés par certaines personnes jalouses. Oui AlySha Sy était aimée par tous les voisins, de la rue Du Parc, de la Kennedy. Une grosse pensée à toutes celles et tous ceux qui ont su être présents pour elle lorsqu’elle se trouvait dans une situation dramatique, notamment le décès de son papa, survenu le 20 avril 2012.
Puis, AlySha Sy, rencontre son premier amour aux « Appartements Thérapeutique » dans lequel elle est restée plus d’un an afin de trouver une sérénité ; la zénitude ; le soutien moral et physique ; retrouver le sourire.
Lorsqu’elle aperçoit au loin un jeune homme, elle tombe littéralement amoureuse de lui, même si elle le connaît à peine, ne sachant pas son prénom, elle décide de l’aborder par des jeux de cartes puis le contact était plutôt bon, elle décide de reprendre contact. Il l’a rend heureuse avant même de tomber amoureuse.
Elle le trouvait beau, son sourire la faisait craquer, ses belles mains douces. Calme, sérieux, et respectueux ; il avait tous les critères qui lui plaisaient.
« Vous connaissez sûrement l’histoire d’un couple qui se forme et qui devient un couple fusionnel » (je n’ai pas besoin d’en rajouter, cette relation reste et restera confidentielle)
Aujourd’hui, le journalisme est toujours d’actualité, AlySha Sy intègre plusieurs sociétés de journalismes. Elle essaie par tous les moyens d’être embauché en tant que pigiste mais également être une journaliste avec surtout un emploi du temps bien chargée. AlySha Sy est très active sur les réseaux sociaux.
Dans ce contexte assez particulier, la Covid-19 empêche toutes relations entre les sociétés de journalismes ainsi les contacts physiques lors des interviews.
Actuellement, la Covid-19 est et restera toujours présente, malheureusement, beaucoup de choses vont changer dans les prochains jours, voire dans les prochaines semaines et mois.
Comme vous pouvez le constater, AlySha Sy est le pseudonyme de Rachida Lallemand, 37 ans, journaliste dans l’âme !
J’ai vécu des moments extrêmement difficile mais grâce à l’amour de ma famille et de mon époux, je suis plutôt fière que triste, plutôt heureuse que malheureuse, plutôt… etc !..
Je vous souhaite alors à tous et toutes une bonne rentrée scolaire ; surtout ; n’hésitez pas à en parler autour de vous si vous vous êtes confrontés à du harcèlement scolaire.

Journaliste : AlySha_Sy

3018 : La ligne d'appel nationale des situations de cyberharcèlement. Net Écoute est le numéro vert national de prise en charge des victimes de cyberharcèlement à l'école.
commentaires

Jean-Paul Belmondo, nous a quittés !

Publié le 14 Septembre 2021 par AlySha_Sy

Jean-Paul Belmondo, nous a quittés !

Jean-Paul Belmondo, nous a quittés !

Jean-Paul Belmondo s’est éteint le lundi 6 septembre 2021 à son domicile. Emmanuel Macron et Brigitte, sa femme, ont longuement discuté avec le frère ainé du défunt afin d’organiser une cérémonie pour lui rendre hommage dans la plus grande discrétion. La cérémonie a eu lieu le vendredi 10 septembre 2021 à 11 heures.

Jean-Paul Belmondo est né le 9 avril 1933 à Neuilly-Sur-Seine. Il avait un frère ainé Alain né en 1931 et une petite sœur Muriel né en 1945.

Il passe sa jeunesse dans le 14ème arrondissement de Paris.

L’école n’était pas son fort. A 15 ans, il quitte ses études pour se consacrer au théâtre. 

Il participe à plusieurs films notamment « Médée » en 1953, puis « Le Malade Imaginaire » en 1954... Etc…

Puis il décroche le premier rôle dans « Sois belle et tais-toi » de Marc Allégret, puis obtient le rôle principal dans plusieurs films notamment « A double tour » de Claude Chabrol, qui fut un succès énorme. Et pleins d’autres films à voir et à revoir.

Durant un séjour en Corse, il est victime d’un accident vasculaire cérébral, il a subi une longue convalescence.

En 2011, il reçoit la palme d’honneur lors du festival de Cannes »

Puis quelques années plus tard, son fils Paul décide de créer un documentaire sur le parcours de son père.

On peut dire que Belmondo faisait craquer les filles, un charme fou, une élégance, une classe, qui faisaient chavirer les cœurs.

Il conçoit 4 enfants avec une charmante danseuse, Elodie Constantin, puis divorce et se marie avec Ursula Andreso, quelques années plus tard, il épouse Laura et ainsi de suite... pour finir, il tombe lamoureux d’une certaine Barbara Gondolfi et met fin à sa relation en 2012. Jusqu’à aujourd’hui, il a profité de ses bons moments avec ses enfants et ses petits-enfants.

Le 6 septembre 2021, Jean-Paul Belmondo nous a quittés. Il laisse derrière lui une famille noyée dans la peine. « Bebel » était âgé de 88 ans.

Rendons-lui hommage.

Toutes nos condoléances.

Journaliste : AlySha_Sy

commentaires

Allocution : Pass-sanitaire : une polémique qui « pique »

Publié le 14 Septembre 2021 par AlySha_Sy

Allocution : Pass-sanitaire : une polémique qui « pique »
Allocution d’Emmanuel Macron
Le 12 juillet 2021
 
C’est avec un ton autoritaire que le Président de La République a évoqué des nouvelles restrictions liées à la crise sanitaire : le variant Delta s’est propagé très rapidement, et selon les scientifiques, ce variant serait dangereux et très contagieux.
Voici les restrictions qu’Emmanuel Macron a annoncées lors de sa 8ème allocution depuis mars 2020, pour freiner l’épidémie qui, avec le variant Delta, touche plus particulièrement les jeunes : d’après les propos du Premier Ministre Jean Castex : 80% des jeunes admis en réanimation depuis l’apparition de ce variant, sont les jeunes qui ne se sont pas vaccinés.
 
Pour accéder à des endroits clos, notamment les restaurants, les bars, les discothèques, etc..., il faut se munir de son pass-sanitaire ou d’un test PCR.
Le Président de la République a également évoqué une obligation de vaccination pour les soignants, au risque d’être licenciés.
 
Le test PCR sera payant dès octobre. La somme de 49 € est évoquée ; sauf prescription médicale.
Il lance un appel aux Français : « il est nécessaire de se rendre vers les centres de vaccination afin de se faire vacciner et ralentir ainsi la pandémie.
Se faire vacciner, ne signifie pas que tout cela est fini… c’est loin d’être fini. Se faire vacciner, c’est éviter les formes graves, afin de ne pas se retrouver en situation dramatique. La lutte contre le virus, c’est également le « respect des gestes barrières ». Malgré la vaccination, continuons à porter les masques, à nous laver les mains plusieurs fois, à respecter la distanciation physique, etc…
Depuis ce jour, les manifestions se succèdent tous les samedis dans toutes la France. Objectif : qu’Emmanuel Macron retire l’obligation d’un pass-sanitaire. 
Se faire vacciner, c’est se protéger soi-même… et les autres.
Cela ne veut pas dire que c’est devenu une obligation mais très recommandé. 
 
Le variant Delta : 
Le variant Delta a été détecté en Inde en octobre 2020 après une vague épidémique qui a fait 400 000 cas de contaminations et plus de 3 000 décès en 24 h.
Ce variant serait plus contagieux et extrêmement dangereux. Ce variant est désormais dominant dans plusieurs pays notamment les États-Unis, l’Australie, le Royaume-Uni et la Chine. A l’heure actuelle, il se propage dans toute la France, et contamine les plus jeunes. 
82 % des jeunes se trouvant en réanimation, sont des personnes non-vaccinées.  L’OMS rappelle l’efficacité de la vaccination.
 
Emmanuel Macron met en place un pass-sanitaire
Le pass-sanitaire, est un « passeport » qui permet d’accéder à des endroits clos notamment les restaurants, les bars, les terrasses, les centres commerciaux de plus de 20 000 m2.
Il est désormais possible de scanner votre pass-sanitaire sur l’application « TousAntiCovid ».
Dorénavant, Emmanuel Macron a évoqué un pass-sanitaire dans les hôpitaux afin de protéger les patients à risque.
A partir du 30 septembre 2021, le pass-sanitaire sera également obligatoire pour les enfants de 12-17 ans.
A partir du collège, tous enfants à partir de 12 ans devront présenter un pass-sanitaire en cas de sortie scolaire ou d’activités le nécessitant. Les soignants et les agents de polices, doivent dorénavant se faire vacciner, au risque d’être licenciés sans indemnités de chômage.
Ensemble, bloquons l’épidémie !
 
Journaliste : AlyshaSy
commentaires