Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pr!nCeSs_Actuality88"

Pr!nCeSs_Actuality88 Bienvenue sur la toile, bienvenue sur mon blog, dans mon univers de connaissances et d’actu’ ! Un blog que vous recherchiez depuis des lustres ; un blog abordant plusieurs thématiques afin de mettre « à jour votre esprit ». Un blog qui mérite d’être connu et reconnu ! Suivez-le, savourez-le… les chemins de l’actualité, je tiens à les arpenter avec vous ! Journaliste, je le suis et je le resterai toujours. Je n'ai pas fait d'études mais pourtant, j'y arrive. Comme on dit : « J'suis autodidacte. » Fière de vous présenter ce que je fais et ce que j'aime faire. Donc j'ai une seule recommandation à vous faire : « Partagez autour de vous mon blog, afin d'accroitre ma notoriété pour être … Je le répète encore une fois, connue ; car une personne malentendante, qui persiste dans le domaine du journalisme n'est pas facile. Mon envie est grande de partager avec vous mes connaissances, ma culture - Je partage avec vous de nombreux d'articles qui pourraient vous intéresser. Pour celles et ceux qui désirent que je rédige un article vous concernant, je suis disponible H 24. N'hésitez pas à me contacter… et un grand merci pour votre soutien de tous les instants. Sur ce, je vous laisse admirer mon blog : Rédactrice : Pr!nCeSs_Actu88

Un témoignage poignant !

Publié le 16 Mars 2021 par Spin'Média

Troubles de l'alimentation, les plus connus dans le monde entier, touchent environ 40 000 personnes dans le monde, notamment les adolescents. Complexes, anxiétés, colères, mal-être...Cherche a perdre ou a prendre du poids instinctivement. Qu'est-ce que c'est ? Comment se passe ? Quelles sont les solutions adaptées a cela? Y'a-t-il des résultats satisfaisants ? A voir...

Mais que se passe-t-il dans la tête des jeunes ? Une maladie ? Une solution positive ? La seule et unique question que les parents concernés se posent est la suivante ? "Comment va-t-on s'en sortir" ?

L'"Anorexie" et la "Boulimie" sont deux maladies chroniques qui touchent également les jeunes adolescents afin de perdre ou prendre du poids avec un vomissement volontaires.

Ces deux maladies sont difficiles a cerner. Hyperphagie boulimique caractérise une absorption de quantité par de grosses portions de nourritures de façon compulsive. A l'heure actuelle, les médecins interpellent et déclarent cela comme une maladie chronique, plus ou moins guérissable.

Définition :
Ce sont deux maladies chroniques qui se déclarent comme "un trouble du comportement alimentaires" plus précisément "TCA". Cela répercute tout comme autant la santé physique et psychique.

Que cela signifie ?

- Boulimie : Prise excessive de nourriture
- Anorexie : Restriction alimentaire de plus ou moins strictes, ou une alimentation excessive suivie d'un vomissement volontaire.

Quels sont les "symptômes" ?

- Anorexie : Une maladie fréquente particulièrement les jeunes de 12 à 20 ans. Cela correspond a un rejet de nourritures avec une lourde responsabilité, c'est-à-dire, une phobie prise de poids ou prends un réel plaisir à en perdre du poids. Les médecins déclarent que cela est une maladie relativement grave qui met sa vie en danger.
Ce qui provoque ce genre de maladie chronique, cela engendre par une dépression, un décalage hormonal notamment la disparition des menstrues, provoque également une carence. Souvent les jeunes se sont vomir volontairement afin de ne pas prendre du poids ce qui provoque un regret d'avoir régurgité de la nourriture.

- Boulimie : Cela signifie que cela est une ingestion importante de nourriture, dans un temps très limités, cela incite a un confort désagréable.
De manière générale, les personnes "boulimiques" souffrent de "surpoids" ou "d'obésité". Cela engendre de l'anxiété, stress, dépression, et des dérèglement hormonales, tout comme les personnes souffrant de l'"Anorexie"

Diagnostic et traitements :
Nous avons pu constater que lorsque nous souffrons ces deux maladies chroniques, cela provoque une forte perte de poids ou une grosse prise de poids, souvent repérer par l'entourage. En conséquence, cela sollicite un vomissement volontaire qui a pour symptômes "glandes salivaires supérieurs a cause de l'acidité gastrique ou un érythème sur le dos de la main qu'on surnomme cela "LE SIGNE DE RUSSEL"

Une prise en charge d'hospitalisation est envisageable le même voire indispensable.

Ceux et celles qui sont touchés par ces maladie chroniques; plus particulièrement les jeunes entre 12 à 20 ans, cela équivaut à 40 000 personnes en France souffrent. Cela peut être causé par un mal-être. De manière général, ceci peut causer un renfermement sur soi-même, particulièrement un déchirement de relation familiale...etc.

Jérôme, a été diagnostiqué "Anorexique" à l'âge de 17 ans, lorsqu'un médecin lui expliqua qu’il va sûrement être en fauteuil roulant s’il ne perdait pas de poids ; il avait tendance à se casser la cheville dû à son obésité.

(Son médecin lui proposa une hospitalisation à Paris, lors d’une création crée par Bernadette Chirac lorsqu'elle apprend par son médecin que sa fille était également anorexie.)


Ce fût un choc pour sa famille, notamment ses parents. Il en est sorti un an plus tard. A travers ce texte, voici le résumé de sa « spirale infernale » comme dirait-il, il raconte son vécu, son mal-être et nous explique à travers ce résumé, un sentiment de culpabilité, son regret, sa souffrance…etc. Et il nous éclairci sur son vécu, que l’anorexique » est une maladie chronique, à ne pas prendre à la légère.

A l’âge de 15 ans, il rentra en septembre 1999 au lycée de Remiremont en Internat, il pesait 100 kg. Plus les jours passaient, il prend excessivement du poids, lorsqu’il s’est rendu compte que tous se moquait de lui, de son obésité. Il s’est senti rejeté, il se renfermé sur lui-même et prends le choix de faire un régime strict.

Poids : 130 kg.

Tout au long de sa carrière d’étude en Terminale Bois STI, il réside seul dans un appartement sur Remiremont. Il en profita de cette situation afin de perdre très rapidement du poids en trop ; il se levé vers 4 h 00, déguste un bol de céréales, puis alla faire 10 km en vélo d’appartement. Vers 7 h 30, il part au lycée avec le ventre vide. Malaise, pris en charge par les pompiers où il sera hospitalisé durant quelques jours à Epinal.

A ses 18 ans, il voulait à tout prix fêter les fêtes en famille, le médecin de garde l’oblige à prendre environ 2 kg afin qu’il puisse sortir la veille de son anniversaire.

Puis, la vie suit son cours, et reprends très vite du poids et dès qu’il s’en est rendu compte, il perdait énormément de poids. Nouvel tentative de malaise, interné en pédiatrie, il devait prendre au moins 20 kg en espace de temps.

Malgré sa maigreur, il se voyait toujours « obèse ».

Le médecin lui prescrit un entretien avec un psychiatre et une infirmière du CMP (Centre Médico Psychologie). Les jours passèrent, il prend du poids progressivement.

Puis, sa tante lui proposa de l’héberger pendant un mois afin d’apprendre à manger correctement. Il participa à des activités avec sa famille notamment la rénovation avec son oncle par alliance dans la maison de sa cousine Valérie.

En juin 2003, il reprend ses études en tant qu’apprenti carreleur, cela a duré 3 ans.

Il rentra dans le monde du travail en tant qu’intérimaire en 2006 chez EXPO CERAM à Deyvillers.

Ensuite, une nouvelle tentative de suicide ; il est interné à RAVENEL auprès du Docteur MULLER, il resta 6 mois puis déclaré « Schizophrène ».

De mieux en mieux, il est en reconversion professionnel, finalement, il décide d’exercer le métier « Serveur en restauration » à GRANDVILLERS.

Une semaine avant les examens scolaires de fin d’année, il refait une tentative de suicide, et cette fois-ci, il resta interné pendant 6 mois puis un an et 3 mois dans un endroit paisible dans lequel, ces personnels accueillent les jeunes atteints de maladie psychique afin que les patients puissent retrouver leur autonomie, réapprendre à vivre avec une maladie quelconque.

Comment te sens-tu aujourd’hui ?

Après mon hospitalisation, je sors définitivement de l’appartement thérapeutique afin d’être autonome, je me suis installé dans un nouvel appartement qui se trouvait près de la « Rue De Nancy ».

Suite a cela, j’ai pu faire une rencontre, que j’appellerai « un coup de foudre », je suis tombé éperdument amoureuse d’une jeune fille qui se nomme Rachida.  Grâce à elle, je vis un bonheur intense et je reprends goût à la vie.

Comme quoi, nous pouvons rebondir malgré la maladie qui nous ronge à petit feu.

La rédaction : Chid'Z ! 

Commenter cet article