Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pr!nCeSs_Actuality88"

Pr!nCeSs_Actuality88 Bienvenue sur la toile, bienvenue sur mon blog, dans mon univers de connaissances et d’actu’ ! Un blog que vous recherchiez depuis des lustres ; un blog abordant plusieurs thématiques afin de mettre « à jour votre esprit ». Un blog qui mérite d’être connu et reconnu ! Suivez-le, savourez-le… les chemins de l’actualité, je tiens à les arpenter avec vous ! Journaliste, je le suis et je le resterai toujours. Je n'ai pas fait d'études mais pourtant, j'y arrive. Comme on dit : « J'suis autodidacte. » Fière de vous présenter ce que je fais et ce que j'aime faire. Donc j'ai une seule recommandation à vous faire : « Partagez autour de vous mon blog, afin d'accroitre ma notoriété pour être … Je le répète encore une fois, connue ; car une personne malentendante, qui persiste dans le domaine du journalisme n'est pas facile. Mon envie est grande de partager avec vous mes connaissances, ma culture - Je partage avec vous de nombreux d'articles qui pourraient vous intéresser. Pour celles et ceux qui désirent que je rédige un article vous concernant, je suis disponible H 24. N'hésitez pas à me contacter… et un grand merci pour votre soutien de tous les instants. Sur ce, je vous laisse admirer mon blog : Rédactrice : Pr!nCeSs_Actu88

Attentat RER en plein centre-ville de Paris

Publié le 16 Mars 2021 par Spin'Média

Attentat RER en plein centre-ville de Paris

Ile-De-France à Paris

Attentat du RER B à Saint-Michel…

Attentat a eu lieu le 25 juillet 1995 à 17 heures, une bombe explose sous-sol de la Station Quai Gare de Saint-Michel à Paris. Revendiqué par le « Groupe Islamique armé » (GIA). On recence 8 décès et 117 blessés.

Le Président de La République « Jacques Chirac » et le Premier Ministre « Alain Juppé » se rendent sur le lieu du drame dans la journée qui suive.

Cependant, aucune revendication, manque de preuve, le Ministre de l’Intérieur Jean-Louis Debré lance un appel au témoin afin de résoudre l’énigme, et offre un million de francs, a ceux et celles qui permettra d’identifier les terroristes.

Quelques jours plus tard, les « terroristes » revendiquent l’attentat. La bombe ressemblait a une bonbonne de gaz de camping rempli de poudre noir, désherbant et de mitraille avec un réveil pour retardateur sous le siège d’un RER B à Saint-Michel.

 

Attentat éclate en plein centre-ville de Paris :

6 jours plus tard, le 31 juillet 1995, le Service de Renseignement algérien, dénonce qu’il y aura éventuellement plusieurs attentats à explorer sur Paris.

Le 17 aout 1995, une bombe cachée dans une poubelle parisienne a hauteur 44 Avenue Friedland explose et fait 17 blessés.

Néanmoins, le GIA (Groupe Islamique Armé) rédige une lettre en s’adressant à Jacques Chirac en lui faisant comprendre qu’il était temps de se convertir à l’Islam. En vain…

Les poseurs de bombes sont identifiés grâce aux empreintes digitales qui n’a pas explosé le 26 aout 1995 ; (Echec)…

Puis, sur la voie ferrée TGV Lyon-Paris près de Cailloux sur Fontaines. Les deux suspects sont : Khaled Kelkal et Boualem Bensaïd.

Les deux suspects continuent leurs escapades : deux attentats se succèdent ; Paris 15ème, et Villeurbanne vers le début du mois de septembre. Aucune victime est à déplorée.

 

Suspects arrêtés et tués par les forces de l’ordre :

Le suspect Khaled Kelkal est abattu par les gendarmes le 29 septembre 1995, grâce au numéro de téléphone trouvé dans les poches de Khaled Kelkal, les forces de l’ordre arrêtent Karim Koussa, Boualem Bensaïd et Smaïn Ait Ali Belkacem et seront jugés et condamné sont incarcérés dans la prison criminelle à perpétuité le 30 octobre 2002. Tandis que Ali Touchent (le cerveau) sera alors tué en Algérien en 1997, et Rachid Ramda (le financier) sera lui aussi arrêté en Grande-Bretagne en novembre 1995, jugé pour 3 attentats, il sera également jugé par la justice française après 10 ans ; extradé le 1er décembre 2005 ; il sera, en outre, condamné pour complicité à la réclusion criminelle à perpétuité le 26 octobre 2009 par la Cour d’Assise.

 

Fin de carnage d’attentats en France ?

La France pensait ne plus connaître ces horribles attentats jusqu’en 2015, par Mohamed Merah suivi des Frères Chouaki ; accompagné de Coulibaly, puis fini par une grande traversée de camion provoquant plusieurs blessés et décès lors de la Fête Nationale lors du défilé de 14 juillet… Affaire à suivre !

 

La rédaction : Chid'Z_Pro

Commenter cet article