Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pr!nCeSs_Actuality88"

Pr!nCeSs_Actuality88 Bienvenue sur la toile, bienvenue sur mon blog, dans mon univers de connaissances et d’actu’ ! Un blog que vous recherchiez depuis des lustres ; un blog abordant plusieurs thématiques afin de mettre « à jour votre esprit ». Un blog qui mérite d’être connu et reconnu ! Suivez-le, savourez-le… les chemins de l’actualité, je tiens à les arpenter avec vous ! Journaliste, je le suis et je le resterai toujours. Je n'ai pas fait d'études mais pourtant, j'y arrive. Comme on dit : « J'suis autodidacte. » Fière de vous présenter ce que je fais et ce que j'aime faire. Donc j'ai une seule recommandation à vous faire : « Partagez autour de vous mon blog, afin d'accroitre ma notoriété pour être … Je le répète encore une fois, connue ; car une personne malentendante, qui persiste dans le domaine du journalisme n'est pas facile. Mon envie est grande de partager avec vous mes connaissances, ma culture - Je partage avec vous de nombreux d'articles qui pourraient vous intéresser. Pour celles et ceux qui désirent que je rédige un article vous concernant, je suis disponible H 24. N'hésitez pas à me contacter… et un grand merci pour votre soutien de tous les instants. Sur ce, je vous laisse admirer mon blog : Rédactrice : Pr!nCeSs_Actu88

"Aujourd'hui, on a plus le droit ni d'avoir faim, ni d'avoir froid..." ... On compte sur vous !!!

Publié le 14 Mars 2021 par Spin'Média

"Aujourd'hui, on a plus le droit ni d'avoir faim, ni d'avoir froid..." ... On compte sur vous !!!

Coluche :

On compte sur vous !

Michel Colucci, né le 28 octobre 1944 dans le 14ème arrondissement de Paris, meurt dans un accident de moto le 19 juin 1985 à OPIO (Alpes-Maritimes). Issu des parents immigrés, son père est d’origine Italienne Honorio Colucci, tandis que sa maman est française, Simone Bouyer, il grandit auprès de ses parents à Montrouge, à l’âge de 26 ans, dès le débute de sa, ses proches le surnomme « Coluche ».

 

Sa carrière :

Entre 1970 et 1976, Coluche tourne quelques rôles à la télévision, et également au cinéma. Il se met a écrire des sketches, d’où la réalisation du premier sketch « C’est L’histoire d’un mec ». Il apparait sur l’écran grâce à ce sketch avec sa célèbre salopette bleue à rayures et tee-shirt jaune qui est devenu emblématique. J’appellerai ça son p’tit doudou, plutôt un porte-bonheur. Lorsqu’il apparait à la télévision, en 1975, il joue un rôle « le Schmilblick » en parodiant ses acteurs, puis, par la suite, il devient comédien lorsqu’on lui proposa de jouer un rôle de second plan au cinéma. Il accepte sans réfléchir.

On le connait par ses paroles avec ses injures mais sans aller dans la vulgarité, c’est sa façon de montrer ce qu’il aime et ce qu’il aime ses proches. Il a tendance à aller loin pour montrer sa bonne foi. Puis il débute sa carrière en tant que réalisateur, sa phrase habituellement prononcée dans un de ces films tournés est «  Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine » avec Marc Morret.

 

Sa vie sentimentale :

Bonne nouvelle : en 1975, lorsqu’il avait tout juste 31 ans, il épouse Véronique Colluci « « Quand j’ai vu débarquer Michel au café de la gare, c’était harassant, c’est tout à la fois, la timidité, la force, le rire, j’ai été séduite du premier coup » Ensemble, ils eurent deux garçons : Romain et Marius. Hélas, le couple se sépare. Véronique reçoit « la Légion d’honneur »  le 1er janvier 2018 pour son rôle crucial dans l’association caricative que son ex-époux a créer. Elle meurt dans la nuit du jeudi 5 au 6 avril 2018, elle n’avait alors que 69 ans.

Cependant, en 1984, il remporte le César du Meilleur acteur pour un rôle dans « Tchao Pantin » de Claude Berri. Puis, à ses 37 ans, en 1981, par provocation, il se présente en tant que candidat à l’élection présidentielle, néanmoins, il reçoit des lettres de menaces et est harcelés par ses paparazis, il se retire avec tristesse sa candidature. En revanche, il crée, en 1985, les « Restos du cœur ». « J’en ai marre de voire les pauvres crever de faim dans le pays de la bouffe » Coluche !

 

La dérive :

Coluche est connu pour la drogue, la cocaïne, et fumait de temps en temps un joint ; Triste. Outré. Dépression. Mal-être, suite a sa séparation avec sa femme mais également il perd tragiquement ses deux grands-mères qu’il l’aimait tant. Passionné par la moto, il participe malgré tout au « Paris-Dakar » en 1985, il bat un record mondial, le 29 septembre, il roule a plus de 260 km/h. Il meurt quelques années plus suite a un accident de moto le 19 juin 1986 à Opio (Alpes-Maritimes).

 

Nous rendons hommage à notre cher comédien Coluche : Voici les titres de ses spectacles, films, etc.

 

Quelques sketchs

1974 : C'est l'histoire d'un mec

1974 : Le CRS arabe

1975 : L'auto-stoppeur

1975 : Le blouson noir

1975 : Le flic

1975 : Le schmilblick

1975 : Tel père, tel fils (Gérard)

1976 : Le cancer du bras droit

1977 : On n'a pas eu d'bol !

1978 : Qui perd, perd

1979 : La politique (En politique, on est 'achement balèze)

1979 : La publicité

1979 : Le syndicat : le délégué

1980 : Si j'ai bien tout lu Freud

Quelques films

1970 : Le Pistonné, de Claude Berri

1976 : Les Vécés étaient fermés de l'intérieur, de Patrice Leconte

1976 : L'Aile ou la Cuisse, de Claude Zidi

1980 : Inspecteur la Bavure, de Claude Zidi

1981 : Le Maître d'école, de Claude Berri

1982 : Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ, de Jean Yanne

1983 : Banzaï, de Claude Zidi

1983 : Tchao Pantin, de Claude Berri

1985 : Le Fou de guerre, de Dino Risi

Quelques chansons

1975 : J'suis l'andouille qui fait l'imbécile

1978 : Misère

1979 : Sois fainéant (ou conseil à un nourrisson)

 

Les RESTO DU CŒUR :

En 1985, Coluche devient le fondateur de cette société qui viennent en aide les plus démunis.

Lorsqu’il se trouve en direct sur Europe 1, ‘Y’en aura pour tout le monde » le 26 septembre 1985, il est exaspéré par le fait que les personnes font du gaspillage alimentaire…

 « Quand il y a des excédents de nourriture et qu’on les détruit pour maintenir les prix sur le marché, on pourrait les récupérer et on essaiera de faire une grande cantine pour donner à manger à tous ceux qui ont faim (…) J’ai une petite idée comme ça (…) si des fois il y a des marques qui m'entendent, s'il y a des gens qui sont intéressés pour sponsoriser une cantine gratuite qu'on pourrait commencer à faire à Paris et puis qu'on étalerait dans les grandes villes de France, nous on est prêts à aider une entreprise comme ça, qui ferait un resto qui aurait comme ambition au départ de servir 2 000 à 3 000 repas par jour gratuitement »

Coluche, "un homme d'une charité et d'un entêtement incroyables"

Coluche était un personnage atypique, drôle et avait tendance à charrier ses amis d’une façon saine et sereine, sans vulgarité.

 

P’tite paroles :

« On compte sur vous, Aujourd'hui, on n'a plus le droit, Ni d'avoir faim, ni d'avoir froid, Dépassé le chacun pour soi, Quand je pense à toi, je pense à moi, Je te promets pas le grand soir, Mais juste à manger et à boire, Un peu de pain et de chaleur, Dans les restos, les restos du cœur

Aujourd'hui, on n'a plus le droit, Ni d'avoir faim, ni d'avoir froid, Dépassé le chacun pour soi
Quand je pense à toi, je pense à moi, Je te promets pas le grand soir …
 »

La rédaction : Chid'Z_Pro

Commenter cet article